🏰 #73 - Trop tard pour investir sur Moderna ou Valneva ? 2/2 đŸ‘©â€âš•ïžđŸ’‰

Bonjour Ă  toutes & Ă  tous,

Dans cette 2e édition sur Moderna et Valneva, je vais vous parler spécifiquement de Valneva, du secteur et vous donner mon avis sur Moderna et Valneva.

Pour ceux qui dĂ©butent par mon article sur Valneva, je vous conseille Ă©galement de lire ou d’écouter mon premier dossier sur Moderna car j’aborde beaucoup d’aspects qui concernent aussi Valneva. 👇

Fortress Club
🏰 #73 - Trop tard pour investir sur Moderna ou Valneva ? 1/2 đŸ‘©â€âš•ïžđŸ’‰
Bonjour Ă  toutes & Ă  tous, Dans cette Ă©dition, je fais le point sur Moderna et Valneva, deux entreprises qui font l’actualitĂ© en raison de leur vaccin (ou potentiel vaccin) afin de voir s’il est trop tard (ou pas) pour investir sur ces 2 valeurs. Ce dossier sera dĂ©composĂ© en deux parties 

Read more

C’est parti ?

Temps de lecture : 10 mins.



La version Podcast 🎧

Cet article est aussi disponible en version podcast sur YoutubeSpotifyApple Podcasts et sur notre site Anchor.


Valneva en Bref ? ✍

Valneva est une sociĂ©tĂ© de vaccins spĂ©cialisĂ©e dans la prĂ©vention des maladies engendrant “des besoins mĂ©dicaux importants et non satisfaits”. Le portefeuille de produits de Valneva inclut deux vaccins du voyageur, IXIAROÂź/JESPECTÂź contre l'encĂ©phalite japonaise, et DUKORALÂź, pour la prĂ©vention du cholĂ©ra et, dans certains pays, de la diarrhĂ©e causĂ©e par l'ETEC. Le groupe dispose Ă©galement d'un portefeuille de vaccins en dĂ©veloppement dont le seul candidat vaccin en dĂ©veloppement clinique contre la maladie de Lyme (dĂ©veloppĂ©s avec Pfizer) ainsi que le seul candidat vaccin Ă  injection unique contre le chikungunya. Le groupe est Ă©galement en phase finale (phase 3) pour son vaccin contre le Covid.

En 2021, la grande majoritĂ© des ventes du groupe (80 %) proviennent de ses 2 vaccins contre l'encĂ©phalite japonaise, grĂące notamment Ă  un gros contrat avec l’armĂ©e amĂ©ricaine. Ainsi, la majoritĂ© du chiffre d’affaires est pour le moment rĂ©alisĂ© aux US. 👇

Un point de contexte : Avant le Covid, le flux de voyageurs, allant notamment en Asie, Ă©tait bien plus important qu’en 2020 ou qu’à l’heure actuelle. En consĂ©quence, les ventes de Dukoral et de Ixiaro/Jespect Ă  destination des voyageurs Ă©taient bien plus importantes. Les ventes de ces 2 vaccins ont baissĂ© de respectivement -47% et -58% en 2020. Le redressement du tourisme international, notamment Ă  destination de l’Asie, permettra sĂ»rement de faire redĂ©coller les ventes de ces 2 vaccins.

Le pipeline de Valneva 🏗 :

Le pipeline de Valneva est plus concentrĂ© (c’est normal car l’entreprise est plus petite). Le groupe a principalement 3 vaccins en dĂ©veloppement dont 2 en phase 3, celui sur le Covid et celui sur le Chikungunya. Celui sur la maladie de Lyme est en phase 2.

D’un point de vue financier đŸ’¶

Le point qui m’intĂ©resse est principalement la trĂ©sorerie. Pourquoi ? La premiĂšre raison, c’est que sur les derniĂšres annĂ©es, Valneva Ă©tait faiblement rentable (en gros Ă  l’équilibre). En consĂ©quence, pour financer ses activitĂ©s et ses projets de recherche, le groupe doit gĂ©rer au mieux sa trĂ©sorerie. Tant que le groupe ne gĂ©nĂ©rera pas rĂ©guliĂšrement des bĂ©nĂ©fices, sa situation de trĂ©sorerie sera l’élĂ©ment le plus important.

L’autre point qui me fait dire que la trĂ©sorerie est trĂšs importante, est que l’entreprise est dĂ©sormais valorisĂ©e presque uniquement pour son potentiel vaccin sur le covid, le reste, compte actuellement pour du beurre. Et donc, le challenge de Valneva est actuellement d’avoir les ressources pour pouvoir se dĂ©velopper, fabriquer et vendre beaucoup de vaccins anti-covid, mais surtout pour prĂ©parer l’aprĂšs. C’est pour cette raison que le groupe profite du contexte pour lever des fonds Ă  moins coĂ»ts (sans trop se diluer). Ces levĂ©es de fonds sont mauvaises pour les actionnaires Ă  court terme, mais elles sont lĂ©gitimes d’un point de vue gestion de l’entreprise. Ils ont raison d’en profiter.

Sur le fait que le reste du business compte dĂ©sormais un peu pour du beurre, dites-vous bien que, pour un Sanofi, un vaccin anti-covid sera une cerise sur le gĂąteau. Pour Valneva, un vaccin anti-covid sera une Ă©norme cerise
 sur une tartelette. Dis autrement, ça serait le gĂąteau sur la cerise.

Alors que le groupe vient rĂ©cemment de lever des fonds en s’introduisant sur le Nasdaq đŸ‡ș🇾 (sa deuxiĂšme cotation), il a une position de trĂ©sorerie disponible de prĂšs de 330 M€. Si le groupe rĂ©ussit la nouvelle augmentation de capital qu’il vient d’annoncer, sa position de trĂ©sorerie pourrait atteindre les 440 M€. C’est pour moi un Ă©lĂ©ment trĂšs rassurant. Le groupe profite du contexte pour augmenter ses rĂ©serves. Dites-vous aussi, qu’il les augmentera encore plus s’il arrive Ă  vendre son vaccin anti-covid. 👍

MĂȘme si les coĂ»ts de fonctionnement ont fortement augmentĂ© du fait du dĂ©veloppement du vaccin anti-covid (cc👇), ces rĂ©serves semblent plus que suffisantes pour assurer la survie du groupe, mais surtout, financer son dĂ©veloppement futur sur les prochaines annĂ©es. MĂȘme si le vaccin anti-covid fait un flop (ce qui est peu probable quand mĂȘme, ils vont bien arriver Ă  en vendre), le groupe aura dĂ©sormais encore plus les moyens de dĂ©velopper d’autres produits.

Et la valorisation ? 💎

J’ai le droit de sortir mon chapeau de magicien ? đŸŽ©

Ce que vous pouvez constater, c’est que le cours de Bourse est passĂ© de 2,50€ dĂ©but 2020 Ă  prĂšs de 19€ au moment ou j’écris ces lignes.

Ce qui a changĂ© depuis 2020 ? C’est le lancement du dĂ©veloppement de son vaccin anti-covid. Et rien d’autre.

Avant 2020, Valneva Ă©tait valorisĂ© 2,50 € par titre, pour tous ces autres vaccins dĂ©jĂ  commercialisĂ©s ou en cours de dĂ©veloppement.

Depuis 2020, la hausse du cours de Bourse est pour moi 100% liĂ©e au potentiel en termes de ventes de son vaccin contre le covid. Certes, le groupe a profitĂ© du contexte pour lever des fonds, et donc, il a plus les moyens de se dĂ©velopper dans d’autres domaines. Cependant, Valneva n’a pas lancĂ© d’autres programmes de dĂ©veloppement et n’a dĂ©veloppĂ© de nouvelles technologies qui changent la donne (ie vs Moderna).

Pour les prochaines annĂ©es, le consensus table sur une forte croissance des ventes, mais aussi une explosion des bĂ©nĂ©fices dĂšs 2022.👇

En consĂ©quence, la valorisation actuelle semble dĂ©jĂ  valoriser une partie de ce potentiel (pour l’instant Ă  confirmer). Sachant que Valneva n’est pas une “Biotech rĂ©volutionnaire” (ie qui travaille sur des nouvelles technologies) et qu’elle vise plutĂŽt (hors covid) des niches, l’aprĂšs covid pose question. Va-t-elle redevenir par la suite une simple biotech qui fait des vaccins de niche ? C’est pour cette raison (ie son potentiel postcovid) que l’entreprise ne devrait pas avoir en thĂ©orie des multiples de valorisation trĂšs Ă©levĂ©s, qui sont plutĂŽt rĂ©servĂ©s aux entreprises Ă  fort potentiel. Dans le cas de Valneva, le potentiel aprĂšs 2022/2023 (et le covid) pose question.

Ce qu’il faut retenir : À l’origine, Valneva est une petite entreprise spĂ©cialisĂ©e dans les vaccins de niche. Ce crĂ©neau reste son business de base. Ce mĂȘme business devrait retrouver le chemin de la croissance avec le redĂ©marrage du tourisme international et l’arrivĂ©e sur le marchĂ© de ses 2 vaccins en cours de dĂ©veloppement. Cependant, la valorisation du groupe reflĂšte aujourd’hui principalement le potentiel de son vaccin contre le covid. Le potentiel de croissance selon le consensus (qui reste Ă  rĂ©aliser car aucune vente pour le moment) semble dĂ©jĂ  bien intĂ©grĂ© dans les cours, avec un PER proche de 20x pour 2023.


Le point commun entre Moderna et Valneva ? 💑


👉 L’évolution de leurs cours de Bourse Ă  moyen terme (C’est-Ă -dire sur 2 Ă  3 ans) est dĂ©sormais (presque) entiĂšrement liĂ©e Ă  l’évolution de l’épidĂ©mie.

Pour Moderna, la valorisation actuelle semble refléter les attentes du consensus, qui anticipent une baisse importante des ventes dÚs 2023, ainsi que sa situation de trésorerie et son pipeline.

Pour Valneva, le cours de Bourse semble Ă©galement reflĂ©ter les estimations du consensus, avec une importante progression des ventes d’ici 2023 et une hausse trĂšs importante des bĂ©nĂ©fices. Sur Valneva, le reste du portefeuille de produits est devenu la cerise sur le gĂąteau, le gĂąteau Ă©tant potentiellement le vaccin contre le covid.


Le contexte actuel ? 🩠💉


Pour vous donner mon avis, je me devais de vous parler du contexte actuel épidémique.

Le premier point, qui est un fait incontestable, c’est qu’il y a un vrai effet des vaccins. MĂȘme si ce n’est pas parfait, les vaccins permettent de diminuer drastiquement les hospitalisations et la mortalitĂ©. J’ai vĂ©rifiĂ©, mĂȘme Didier Raoult le dit dans ses derniĂšres vidĂ©os. Le vaccin protĂšge assez bien, cependant, il n’empĂȘche pas la contamination et la circulation.

Le 2e point, c’est que le variant mute, et pourrait continuer de muter Ă  l’avenir. Alors que la vaccination est assez forte dans les pays dĂ©veloppĂ©s, mais encore faible dans beaucoup de pays Ă©mergents, beaucoup de spĂ©cialistes craignent l’apparition de nouveaux variants plus dangereux. Ce qui fait dire Ă  de nombreux spĂ©cialistes, que le COVID-19 fera sans doute partie de nos vies pour toujours (article). Il ne sera pas exactement le mĂȘme, il mutera, mais il continuera de circuler. C’est donc ce 2e point, qui laisse penser que la vaccination pourrait devenir saisonniĂšre, comme la grippe, et ça, c’est Ă©videmment “potentiellement” une nouvelle positive pour les fabricants de vaccin, car on va avoir besoin de leurs solutions de maniĂšre rĂ©currente.

Est-ce qu’on va devoir se faire vacciner tous les 6 mois ? Je ne le pense pas. Actuellement, il n’y a principalement que 2 vaccins sur le marchĂ©. Le vaccin d’Astrazeneca pose des problĂšmes surtout auprĂšs des jeunes femmes, il n’est plus utilisĂ© pour les personnes de moins de 50 ans, et il est globalement de moins en moins utilisĂ©, comme le vaccin Jansen qui est basĂ© sur la mĂȘme technique. C’est donc le vaccin de Moderna et surtout celui de Pfizer qui sont utilisĂ©s.

Je tire 2 conclusions de ce phénomÚne :

  • Petit Ă  petit, le degrĂ© de sĂ©curitĂ© augmente. C’est normal, c’est le processus. Plus on fait de vaccins, plus on dĂ©couvre au fur et Ă  mesure de potentiels effets indĂ©sirables. Et au final, des vaccins sont retirĂ©s du marchĂ© ou dĂ©conseillĂ©s pour certaines tranches de population comme c’est le cas pour Astrazenecca et Jansen. Bref, on garde au fil du temps que les meilleurs vaccins.

  • Cependant, leur efficacitĂ© semble plutĂŽt faible. Certaines Ă©tudes (article) commencent de dĂ©montrer que la protection de ses vaccins baisse d’une maniĂšre assez importante au bout de 6 mois
 La littĂ©rature Ă©volue beaucoup en ce moment et si certains d’entre vous veulent m’éclairer Ă  ce sujet en commentaire, je suis preneur de vos retours. En attendant, mon ressenti est que les vaccins qu’on a actuellement sont certes efficaces mais ils ne protĂšgent pas longtemps. En consĂ©quence, il y a de fortes chances que d’autres vaccins, tout aussi efficace, mais surtout qui dure plus longtemps, arrivent sur le marchĂ© prochainement.

Le 3e point, c’est qu’on n’a toujours pas de traitement fiable. Il y a bien des traitements qui amĂ©liorent la survie des malades, cependant, aucun ne semble pour le moment assez efficace pour pouvoir se passer de la vaccination qui permet de diminuer les hospitalisations.

Ce qui me fait dire, que tant qu’on n’aura pas de traitement “miracle”, ou dirons-nous trĂšs efficace, se faire vacciner contre le covid a de fortes chances de faire partie de notre quotidien. Les vaccins ne sont pas LA solution, mais ils sont pour le moment un Ă©lĂ©ment clĂ© de l’arsenal pour lutter contre le covid. En consĂ©quence, j’ai de plus en plus la conviction que les vaccins anti-covid vont devenir un business permanent.

Je ne pense pas que tout le monde va se faire vacciner tous les ans, cependant, je pense que la vaccination contre le covid pourrait ĂȘtre un marchĂ© similaire Ă  la grippe, en plus important.

Similaire à la grippe, car il sera avant tout destiné aux personnes à risque (personnes ùgées, comorbidités, personnel hospitalier etc.).

En plus important, car Ă  la diffĂ©rence d’une grippe qui est souvent passagĂšre, il y a des choses plus embĂȘtantes avec le covid, mĂȘme pour les plus jeunes, comme les covid longs, les pertes de goĂ»ts pendant des semaines etc. On en aura aussi peut-ĂȘtre besoin pour voyager.

En bref, je pense que par prudence, il va y avoir dĂ©jĂ  beaucoup plus de personnes qui vont se faire vacciner, contre la grippe oui, mais surtout contre le covid, de maniĂšre rĂ©currente Ă  l’avenir.


Mon point vue đŸ‘šâ€âš–ïž


Compte tenu de ce que je viens de vous dire, certains peuvent ĂȘtre tentĂ©s de se prĂ©cipiter pour acheter du Valneva ou du Moderna. Cependant, mĂȘme si ces deux entreprises sont dans un contexte global porteur, elles ont chacune des contextes spĂ©cifiques.

Commençons par Moderna đŸ‡ș🇾

Aujourd’hui, la valorisation de Moderna semble reflĂ©ter les prĂ©visions du consensus, c’est-Ă -dire encore 1 annĂ©e (2022) ou ça marche du feu de dieu, puis Ă  partir de 2023, ça se corse un peu, avec peut-ĂȘtre une diminution des ventes, et l’arrivĂ©e de la concurrence qui fait, peut-ĂȘtre, baisser les prix.

Ce qui permettrait de relancer le cours de Moderna, ce serait principalement que l’épidĂ©mie ne faiblisse pas, et qu’on consomme toujours autant de vaccins qu’à l'heure actuelle, voir plus. Je vous rappelle qu’on est 7,8 milliards d’ĂȘtres humains sur terre et qu’à l’heure ou je vous parle, seulement 49% de la population mondiale a reçu une premiĂšre dose (38% la 2e). En consĂ©quence, on est encore loin d’un pic de production sur les vaccins, tant la demande non satisfaite est importante et potentiellement persistante. À mon avis, ce point ne s’éclaircira pas avant mi 2022. Pour rassurer sur ce point les investisseurs, il faudra que Moderna continue de signer de nombreux contrats d’approvisionnement Ă  un bon prix.

L’autre point qui soutiendrait le cours de Moderna serait que l’approvisionnement en vaccin reste tendu. Cela permettrait Ă  Moderna de maintenir ses prix Ă©levĂ©s, ce qui serait bon pour ses bĂ©nĂ©fices, et sa position de trĂ©sorerie. Il faut pour cela qu’il n’y ait pas trop de concurrents crĂ©dibles. À mon avis, il y en aura certainement sur l’annĂ©e qui vient. Je pense que l’annonce de nouveaux vaccins fera baisser momentanĂ©ment le cours de Moderna. Cependant, je ne pense pas qu’il y aura suffisamment de concurrents avant plusieurs annĂ©es, et il leur faudra du temps pour monter en cadence de production.

Le dernier point, c’est sur le reste du pipeline de produits. Le groupe a plein de projets en dĂ©veloppement trĂšs prometteurs. Cependant, aucun projet n’est actuellement en phase 3, et l’avancement de ces programmes va prendre du temps. Les nouvelles sur ces programmes seront des petites cerises sur le gĂąteau, mais selon moi, le focus des investisseurs va rester sur les ventes de son vaccin anti-covid sur les prochains trimestres.

En consĂ©quence, si vous ĂȘtes un investisseur de long terme (10 ans+) et que vous recherchez des entreprises prometteuses Ă  collectionner, je pense que Moderna peut parfaitement ĂȘtre une de vos positions dans le secteur de la santĂ©. Dans le contexte actuel, rentrer en DCA me paraĂźt ĂȘtre une bonne idĂ©e, mais il faut avoir en tĂȘte que le cours de Bourse a des chances de varier fortement dans les 2 sens sur les 2 prochaines annĂ©es.

Si vous ĂȘtes plus court moyen terme, j’aurais tendance Ă  prendre une premiĂšre position dĂšs maintenant (1/3), puis complĂ©ter cette position sur l’annĂ©e qui vient au grĂ© de l’arrivĂ©e de certains concurrents sur le marchĂ©, qui serait un prĂ©texte pour de petites consolidations. MalgrĂ© une rĂ©cente baisse depuis ses plus hauts, le titre reste dans une tendance haussiĂšre. Il est trĂšs difficile de donner un objectif de cours mais si le consensus rĂ©vise Ă  la hausse ses prĂ©visions de BPA pour 2023, le titre pourrait certainement revenir rapidement proche de ses plus hauts, c’est-Ă -dire proche des 500$.

Passons Ă  Valneva đŸ‡«đŸ‡·

MalgrĂ© la baisse du titre qui a suivi l’annonce d’une nouvelle augmentation de capital, la valorisation du groupe reste Ă©levĂ©e et valorise dĂ©jĂ  une bonne partie du potentiel de croissance attendu par le consensus d’ici 2023.

Cependant, le titre a un cĂŽtĂ© trĂšs spĂ©culatif et il a encore beaucoup d’étapes Ă  franchir pour matĂ©rialiser ce potentiel. Toutes ces Ă©tapes seront autant de bonnes nouvelles qui vont fournir un newsflow trĂšs positif. Dans le contexte actuel ou la valorisation reprĂ©sente avant tout l’opportunitĂ© du vaccin contre le covid, les nouvelles sur les autres produits seront relĂ©guĂ©es au second rang, et ne seront que des petites cerises sur le gĂąteau.

Plus que sur l’évolution de l’épidĂ©mie, c’est un newsflow spĂ©cifique au dĂ©veloppement commercial de son vaccin contre le covid qui va porter le cours de Valneva.

Et donc, voici les nouvelles qui vont soutenir le cours de Valneva sur les prochains mois :

  • La publication des rĂ©sultats dĂ©finitifs de la phase 3 du vaccin covid ;

  • L’annonce de la soumission aux autoritĂ©s EuropĂ©ennes des rĂ©sultats du vaccin covid, puis dans un second temps l’approbation ;

  • L’approbation en Grande Bretagne de ce vaccin (toujours un bon signe) ;

  • L’annonce de contrats de fourniture avec l’UE ou d’autres pays (chaque contrat sera une trĂšs bonne nouvelle) ;

Dans une moindre mesure, l’annonce de bonnes nouvelles (rĂ©sultats positifs, contrats) sur les autres vaccins du groupe sera rassurante pour le long terme.

En consĂ©quence, si vous ĂȘtes un investisseur de long terme (10 ans+), je ne pense pas que Valneva soit une opportunitĂ©. Hors Covid, le groupe n’a pas un pipeline trĂšs intĂ©ressant, et je manque d’élĂ©ment pour ĂȘtre plus favorable sur ce dossier. Je pense que le groupe va arriver Ă  se faire une place parmi les fournisseurs de vaccins anti-covid, et qu’il va trouver des dĂ©bouchĂ©s Ă  l’international, tant les besoins restent immenses. Ce qui me ferait changer d’avis, c’est si le groupe arrive Ă  se faire une place dans la durĂ©e en tant que fournisseur de vaccin covid. C’est principalement l’aprĂšs 2023 qui n’empĂȘche d’ĂȘtre favorable Ă  long terme pour le moment. Je vous le rappelle, quand je parle d’investissement de long terme Ă  plus de 10 ans, c’est j’achĂšte maintenant et je ne touche pas les actions pendant 10 ans.

En revanche, si vous ĂȘtes plus court-moyen terme (2 Ă  5 ans), j’ai clairement envie d’avoir une position spĂ©culative en Valneva. Pourquoi ? Car l’entreprise a encore beaucoup d’étapes Ă  franchir avant de matĂ©rialiser son potentiel. Et donc, chaque nouvelle qui permettra d’apporter de la crĂ©dibilitĂ© Ă  ce potentiel sera certainement trĂšs apprĂ©ciĂ©e des investisseurs. Je pense que l’approbation par les autoritĂ©s et tous les futurs contrats que va avoir le groupe (on part de zĂ©ro je vous rappelle aprĂšs la rĂ©siliation du contrat avec les anglais) seront donc autant de bonnes nouvelles qui vont soutenir les cours. Il est trĂšs difficile de donner un objectif de cours. Cependant, j’ai constatĂ© que le consensus n’a pas relevĂ© ses estimations de bĂ©nĂ©fices suite Ă  l’annonce des rĂ©sultats positifs de la phase 3 👇. En consĂ©quence, quand les rĂ©sultats seront dĂ©finitifs et que les premiers contrats tomberont, les analystes rehausseront certainement leurs prĂ©visions. Ainsi, je ne serais pas surpris de voir un cours de Bourse bien plus haut (40/60€), alors que les estimations de chiffres d’affaires semblent pour le moment trĂšs prudentes aprĂšs la rĂ©siliation du contrat avec la Grande-Bretagne.

Actuellement, le titre souffre de l’annonce de cette nouvelle augmentation de capital, c’est normal. Beaucoup d’investisseurs ne s’y attendaient pas. Certains en profite pour prendre des bĂ©nĂ©fices. Cependant, une fois rĂ©alisĂ©e, mĂȘme avec une dĂ©cote plus importante que prĂ©vue, le cours reprendra le chemin de la hausse dans le sillage du newslfow positif qui se profile pour les prochains mois. En consĂ©quence, je pense qu’on peut prendre une premiĂšre position dĂšs maintenant, et on complĂ©tera cette position une fois l’annonce de cette levĂ©e de fonds terminĂ©e.


Du cĂŽtĂ© des warrants, il en existe sur Moderna chez Citi Ă  dĂ©cembre 2023 (490$ - 93ZZC // 600$ - AN44C). Ces deux warrants sont Ă  saisir dans l’idĂ©al sur des replis du titre.

Sur Valneva, il n’existe que des turbos chez SociĂ©tĂ© GĂ©nĂ©rale et BNP Paribas. Ceux de SociĂ©tĂ© GĂ©nĂ©rale ne sont pas disponibles Ă  l’achat pour le moment. En revanche, il y en a 2 disponibles chez BNP (TW9CB & 9RADB). Les deux ont des barriĂšres dĂ©sactivantes assez basses.

Pour celles et ceux qui ne savent pas ce qu’est un warrant đŸ’č, vous pouvez (devez ?) lire notre dossier qui explique tout ce qu’il faut savoir sur les warrants, et comment s’en servir intelligemment. (Dossier 👉 lien ici)


Et Sanofi ? 🚹

Juste pour conclure, un petit mot quand mĂȘme sur Sanofi.

Les abonnĂ©s Premium du Fortress Club le savent, c’est en ce moment une entreprise que j’aime bien, car Ă  la diffĂ©rence de Moderna ou Valneva, elle a clairement un profil dĂ©fensif, et qui est attractif en ce moment.

Son potentiel futur vaccin contre le covid pourrait ĂȘtre une cerise sur le gĂąteau non nĂ©gligeable en termes de bĂ©nĂ©fices.

Mais le vrai point positif, c’est que cela pourrait raviver l’intĂ©rĂȘt des investisseurs de par le monde pour ce dossier qui a Ă©tĂ© un petit peu dĂ©laissĂ© ces derniers temps.

Un nouveau vaccin contre le covid, disponible mondialement, serait un beau coup de projecteur sur Sanofi.


Devenez membre Premium 💎

Devenez membre Premium du Fortress Club pour 8€/mois ou 60€/an pour avoir accùs :

  • Ă  l’ensemble de nos dossiers ;

  • Ă  notre portefeuille ;

  • Ă  la communautĂ©.👇

Je m'abonne ✅


Si vous avez la moindre question n’hĂ©sitez pas Ă  m’écrire Ă  —

mathieu@fortress-newsletter.com

Au plaisir d’échanger avec vous,

Mathieu Bouchant


Et n’oubliez pas
 Soyez conscient(e) des risques.

Tous les investissements (en bourse ou ailleurs) comportent des risques de perte en capital. Plus un investissement peut rapporter, plus il est risquĂ©. N’investissez que l’argent dont vous n’avez pas besoin. Les informations prĂ©sentĂ©es dans notre newsletter ou sur notre site vous sont communiquĂ©es Ă  titre purement informatif et ne constituent ni un conseil d’investissement, ni une offre de vente, ni une sollicitation d’achat. Cette newsletter est faite pour ceux qui souhaitent se lancer dans le monde de l’investissement. Il est primordial de toujours rĂ©flĂ©chir avant d’agir dans ce domaine.