Nov 9 ‱ 11M

🏰 #97 - Faut-il investir dans l'action Alphabet ?

👉 Une opportunitĂ© sur l'action Google ?

17
Upgrade to listen

Appears in this episode

Mathieu Bouchant
Si comme +4.000 personnes, vous souhaitez dĂ©couvrir l’univers de la Bourse, recevoir chaque semaine des idĂ©es d'investissement dans des actions et rejoindre une communautĂ© privĂ©e d'investisseurs, vous ĂȘtes les bienvenus au Fortress Club 👐
Episode details
Comments

Pour rappel, si vous avez trouvĂ© cette Ă©dition utile, n’hĂ©sitez pas Ă  cliquer sur le petit cƓur 💚 (sous le titre), cela m’encourage Ă©normĂ©ment et me permet de savoir ce qui vous intĂ©resse 🙏 !


Je suis ravi de vous retrouver pour ce 97e dossier du Fortress Club ! 📈

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une entreprise que TOUT LE MONDE connaĂźt et utilise, Alphabet (Google). L’action a rĂ©cemment baissĂ© et c’est pour moi le bon moment pour rĂ©Ă©tudier ce dossier d’un point de vue fondamental pour voir si le marchĂ© se trompe, ou s’il ne fait que commencer d’avoir raison


Temps de lecture : 11 minutes.

Bonne lecture !


Je m'abonne 💎

  • đŸ™‹â€â™‚ïž Tu peux aussi me suivre sur Twitter & Linkedin.

  • Si quelqu’un vous a transfĂ©rĂ© cette Ă©dition et que vous souhaitez vous inscrire au Fortress Club :



Alphabet đŸ‡ș🇾


Identité

Capitalisation : 1121 Mrds$
Place de cotation : Nasdaq đŸ‡ș🇾
Isin : US02079K3059
PEA : Non-Ă©ligible


Le contexte


Sur les derniers mois, le titre a fortement baissé (-42% sur 1 an).

Les raisons ?

1/ Un effet post-covid nĂ©gatif. Toutes les entreprises qui ont profitĂ© du contexte covid souffrent d’une normalisation de leur activitĂ©. Alors que les cours de Bourse de la plupart de ces valeurs Ă©taient montĂ©s (trop) en flĂšche, une correction paraĂźt lĂ©gitime.

2/ La crainte d’une rĂ©cession. Les bĂ©nĂ©fices du groupe proviennent en grande partie de la publicitĂ©. Si nous entrons en rĂ©cession, ou que nous connaissons un ralentissement de la croissance, les entreprises pourraient rĂ©duire leurs dĂ©penses en marketing, et de ce fait, entraĂźner une baisse des bĂ©nĂ©fices d’Alphabet.

3/ Un contexte de marchĂ© dĂ©favorable avec la hausse des taux. MĂȘme si le groupe gĂ©nĂšre d’importants bĂ©nĂ©fices, il a pu souffrir de la hausse des taux du fait de sa valorisation plus Ă©levĂ©e que la moyenne. Une hausse des taux entraĂźne gĂ©nĂ©ralement une baisse des multiples de valorisation. Cette baisse des multiples touche davantage les valeurs ayant des valorisations supĂ©rieures Ă  la moyenne.

4/ La hausse du dollar. On en parle moins, mais Alphabet gĂ©nĂšre une part importante (56%) de son activitĂ© en dehors des Etats-Unis. De ce fait, la montĂ©e du dollar par rapport aux autres devises a un impact nĂ©gatif sur l’activitĂ© du groupe alors que la devise dans laquelle il publie ses comptes est le dollar.


L’opportunitĂ© ?


Quand un titre baisse pour de multiples raisons, et d’une façon assez importante, il faut toujours se demander si le marchĂ© exagĂšre (il a Ă©tĂ© trop pessimiste sur l’avenir), ou s’il a un temps d’avance (l’activitĂ© va bien se dĂ©grader dans le futur).

Ce que je constate, c’est que la valorisation est redevenue intĂ©ressante.

En prenant les estimations du consensus qui se sont déjà ajustées à la baisse, on constate que le groupe a un PER de moins de 14x les bénéfices pour 2024


Ce chiffre de 13,6x les bĂ©nĂ©fices est Ă  mettre en perspective avec la moyenne des annĂ©es prĂ©cĂ©dentes (27,1x)
 Sans espĂ©rer un retour Ă  cette moyenne du fait du nouveau contexte (taux plus Ă©levĂ©s) on peut se demander si l’ampleur de cette baisse est justifiĂ©e.

👉 Pour le savoir, il faut creuser un peu plus les fondamentaux



🧐 Mais au fait, Alphabet c’est quoi ?


Alphabet a une multitude d’activitĂ©s diffĂ©rentes.

Cependant, les 2 plus importantes restent pour le moment Google Services, qui regroupe Google Advertising et Google Other, et Google Cloud.

Dans Google Advertising, vous avez tout ce qui touche de prÚs ou de loin à de la publicité. Cela inclut les publicités sur le moteur de recherche, Gmail, Google Maps, Google Play, ou encore Youtube. Mais cela inclut aussi tous les autres revenus publicitaires de Google Network, comme les banniÚres AdSense.

Dans Google Other, vous avez tous les revenus liés au Play Store (les commissions sur les apps payantes). Mais vous avez aussi les produits physiques (et les services associés) du groupe comme les montres Fitbit, les produits pour la maison Google Nest ou encore les téléphones Pixel. Vous avez aussi dans cette branche les activités non publicitaires de Youtube (Youtube Premium & Youtube TV).

Dans Google Cloud, vous avez toutes les activitĂ©s liĂ©es au Cloud du groupe, telles que la location d’infrastructure Cloud, mais aussi tous les revenus gĂ©nĂ©rĂ©s par les outils collaboratifs (Gmail, Docs, Drive, Calendar et Meet).

Sur le dernier trimestre, Google Advertising gĂ©nĂ©rait 79% du chiffre d’affaires du groupe, Google Other 10% et Google Cloud 9,9%.

This episode is for paid subscribers