🏰 Le point commun entre Karim Benzema et Xavier Niel 📈 ⚽️

  
0:00
-8:54

Aujourd’hui, je voulais rebondir sur l’actualité et vous parler de Karim Benzema. ⚽️ Quel est le point commun entre la sélection de Benzema et les finances personnelles ? Et plus exactement la Bourse et Xavier Niel ? Je vais tenter de vous expliquer le lien que j’ai vu dans cet article. 👇

Temps de lecture : 10 mins.



Pourquoi Benzema ? ⚽️

Même si Didier Deschamp a dit “qu’il y avait en France 67 millions de sélectionneurs”, tout le monde ne connaît pas Karim Benzema. 👇

Pour rappel : Karim Benzema est un joueur de foot Français (actuellement au Real Madrid) qui a joué au début de sa carrière en équipe de France, avant d’en être écarté à cause de plusieurs affaires (et non à proprement parler pour sa performance).

La dernière chance 💫

Ce que je trouve intéressant, c’est le retour de Karim Benzema en équipe de France.

Après plusieurs années ou il avait été “banni”, principalement pour son comportement et ses erreurs passées, ce joueur est à un tournant de sa carrière.

Alors qu’il a loupé les dernières années avec les bleus, et notamment la coupe du monde, et que c’est un joueur qui est en fin de carrière (33 ans), cet Euro, et probablement le mondial qui suivra, sont certainement ses dernières chances de “laver son honneur”.

Alors que c’est un joueur qui a gagné tout ce qui était possible de gagner avec un club, il n’a rien gagné avec l’équipe de France. Pire, ses précédentes expériences avec l’équipe de France se sont très mal passées, et ont été une source de déshonneur pour lui.

Jouer pour l’honneur 🇫🇷

Même s’il y a de grosses sommes en jeu, les salaires que peuvent toucher les footballeurs de l’équipe de France sont très bas par rapport aux salaires qu’ils peuvent toucher en club ou par des contrats publicitaires.

En conséquence, jouer pour l’équipe de France est plus une question de prestige, que d’argent. Un footballeur peut gagner (ou perdre) en prestige en jouant pour son pays, rarement s’enrichir réellement.

Karim Benzema a perdu de son prestige lors de ses précédentes expériences avec l’équipe de France, il est de retour, pour le regagner.

C’est ça que je trouve très intéressant. 🔥

Parier sur l’honneur 💪

J’ai joué au foot dans ma jeunesse, mais je suis loin d’être un “footeux”. Je suis ça de loin. Tellement de loin que je ne connais que la moitié des joueurs sélectionnés par Didier Deschamp pour l’Euro 2021. 🤭

Pourtant, j’ai un compte de pari sportif. Ce compte ne me sert que très rarement car je ne parie que pour 2 types d’évènements, la coupe d’Europe et la coupe du Monde de football.

Ce sont les 2 seuls moments ou j’aime parier sur des matchs de foot.

La raison ? Ça n’a rien à voir au fait d’être chauvin, car je peux parier aussi sur des équipes étrangères.

Non, ça à juste à voir avec l’honneur comme source de motivation.

Dans une coupe du monde, les joueurs ne sont pas là pour l’argent, ils sont justes là pour l’honneur et le prestige. C’est un des rares moments ou ils peuvent se dépasser, collectivement et individuellement, et “tout donner” juste pour une question de prestige.

Par ailleurs, ces coupes sont très rares. À la différence des championnats en club qui reviennent chaque année, les coupes d’Europe et du Monde ne se jouent que tous les 4 ans… Ce qui laisse peu d’occasions à ces joueurs pour tenter de gagner ces prix… Ce qui doit logiquement renforcer leur motivation.

Pour finir, à la différence des championnats nationaux qui s’apparentent à une course de fond, les coupes du Monde ou d’Europe, mis à part la phase de poule, sont des matchs à élimination directe… Ce qui accentue énormément les enjeux. Les joueurs n’ont pas 15 matchs pour se rattraper, c’est maintenant ou jamais.

En conséquence, les coupes d’Europe et du Monde sont des moments très rares dans la vie des footballeurs. C’est un des rares moments ou ils jouent presque uniquement pour l’honneur, ou ils peuvent construire leur légende. Mais c’est aussi un moment ou ils n’ont pas le droit à l’erreur, et ou ils doivent tout donner à chaque match. C’est donc uniquement dans ce contexte précis que j’aime parier sur des matchs de foot.

👉 J’aime parier sur des matchs quand je suis sûr que les gars jouent leur honneur, et qu’ils sont prêts à tout donner car ils n’auront pas d’autres chances, en résumé, qu’ils vont “mouiller le maillot” pour gagner !

Benzema ? J'achète ✅

Aujourd’hui, on a donc un joueur (Karim Benzema) au sommet de sa forme (et de son art), qui semble avoir mûri, et qui n’a qu’une seule chose en tête, laver son honneur en brillant pour son pays, pour faire oublier ses erreurs passées.

Il n’a rien à perdre, mais il a un prestige à regagner. C’est la seule chose qui lui manque.

En conséquence, j’estime, qu’on va avoir un joueur très expérimenté ET surmotivé. Étant un joueur aguerri, je pense qu’il va aussi avoir la capacité à pousser ses coéquipiers à se dépasser… Et qu’on peut donc avoir pour cet Euro, une équipe de France qui peut aller très loin, voit même gagner l’Euro.

👉 C’est dans ce contexte précis que j’ai envie de parier sur l’équipe de France pour cet Euro.

Les informations présentées dans notre newsletter ou sur notre site vous sont communiquées à titre purement informatif et ne constituent pas un conseil de pari sportif ! 🙃

Le parallèle avec la Bourse 📈

À défaut de trouver des joueurs de foot cotés en Bourse, on peut parfois trouver des patrons qui ont l’honneur comme source de motivation, et qui sont prêts à mouiller le maillot.

Comment identifier un patron qui va mouiller le maillot ? Généralement, c’est un self-made-man. Ce n’est pas un simple héritier ou un simple salarié. Il a construit sa fortune lui-même (ou presque), et elle est très concentrée dans une seule et même entreprise (son entreprise).

J’aime suivre ce genre d'entrepreneur car à la différence des héritiers qui se contentent de gérer au mieux leur fortune ou leur entreprise, ces gens-là gèrent activement leurs participations. Ce ne sont pas des actionnaires passifs, car leur honneur et leur prestige sont en partie liés à la valorisation de leur entreprise.

Leur entreprise, c’est leur œuvre. L’œuvre d’une vie. C’est cette œuvre qui sera associée à leur nom.

En conséquence, ce sont des gens surmotivés pour gérer au mieux leur entreprise, et faire en sorte qu’elle ait la meilleure valorisation possible. Leur fortune étant souvent principalement en actions de leur entreprise, ces dirigeants sont généralement aux petits soins avec leurs actionnaires !

Un exemple 🆓

Je pense évidemment à Xavier Niel.

Xavier Niel est le fondateur de l’opérateur télécom Iliad (Free). Ce qu’on sait moins, c’est qu’il détient 72% du capital de Iliad. Bien que sa fortune ne soit pas à 100% dans Iliad (il semble aussi avoir pas mal d’immobiliers), sa fortune reste très liée (sûrement 70 à 80%) à Iliad, et donc au cours de Bourse de Iliad.

Iliad, c’est son bébé. Iliad, c’est Xavier Niel. Plus Iliad se portera bien, plus Xavier Niel en sera fier et verra sa fortune et son prestige augmenter. Si le cours de Bourse de Iliad baisse, c’est un peu l’honneur de Xavier Niel qui est attaqué.

Par rapport à Orange, la différence est flagrante. Orange est une ancienne administration publique (les PTT), dirigé par un simple employé, Stéphane Richard, et dont l’Etat français est le principal actionnaire (13,4%). Stéphane Richard n’est qu’un dirigeant de passage, dont la rémunération est peu liée au cours de Bourse. Il doit avoir quelques actions mais rien de significatif. En conséquence, c’est un dirigeant qui se soucie peu du sort des actionnaires. Il ne se battra pas pour que la valorisation du titre soit élevée ou pour améliorer le rendement des actionnaires.

C’est presque l’inverse d’un Xavier Niel, dont le prestige et l’honneur sont en grande partie liés à Iliad, l’entreprise qu’il a créé.


En conséquence… 👨‍⚖️

…je trouve que les entreprises qui ont des dirigeants dont l’honneur et la fortune sont très liés aux actions de l’entreprise devraient toujours être favorisées par les investisseurs, par rapport aux entreprises sans dirigeants actionnaires, ou dirigés par de simples salariés.

Ce critère n’est pas suffisant pour décider d’investir ou pas dans une entreprise, mais c’est clairement un plus qui peut faire pencher la balance dans certains dossiers.

Comme Karim Benzema qui semble surmotivé et qui peut avoir un rôle moteur pour l’ensemble de l’équipe de France pour une question de prestige et d’honneur, n’oubliez pas d’avoir dans votre portefeuille des entreprises dirigées par des personnes qui vont mouiller de maillot, et dont l’honneur est en jeu !

Un exemple récent d’entreprise avec des dirigeants dont l’honneur est en jeu est ma note du 21 mai dernier, #23 - Une valeur pour jouer la reprise aux US 🇺🇸 🇨🇦


Si vous voulez découvrir chaque semaine, des idées d’investissement sous un angle fondamental, et mes réflexions sur les marchés, vous pouvez rejoindre la version Premium 💎 du Fortress Club.

Tout ça, pour seulement 60€/an, soit 5€/mois ou 1€/semaine.

On ne dit pas, le savoir, c’est le pouvoir ? 💰


N’hésitez pas à partager ❤️

Vous pensez que cette édition peut servir à quelqu’un ? Cliquez sur le petit cœur ❤️ et partagez :

Share Fortress Club


Et n’oubliez pas… Soyez conscient(e) des risques.

Tous les investissements (en bourse ou ailleurs) comportent des risques de perte en capital. Plus un investissement peut rapporter, plus il est risqué. N’investissez que l’argent dont vous n’avez pas besoin. Les informations présentées dans notre newsletter ou sur notre site vous sont communiquées à titre purement informatif et ne constituent ni un conseil d’investissement, ni une offre de vente, ni une sollicitation d’achat. Cette newsletter est faite pour ceux qui souhaitent se lancer dans le monde de l’investissement. Il est primordial de toujours réfléchir avant d’agir dans ce domaine.