#2 Comment investir en Bourse ? - Les outils đŸ“±

Bienvenue aux nouveaux arrivants 🙌

Pour rappel, le Fortress Club c’est une newsletter qui s’adresse Ă  toutes celles et ceux qui souhaitent mieux comprendre la bourse, et qui veulent apprendre des choses concrĂštes pour mieux gĂ©rer leurs placements. Avec nous, vous ne deviendrez pas riche en 2 mois, mais vous pouvez apprendre Ă  mieux placer votre argent dans le but de vous crĂ©er un patrimoine pour un jour financer vos projets.

En vous abonnant au Fortress Club, vous aurez chaque semaine une newsletter qui synthĂ©tisera ce qu’il s’est passĂ© cette semaine, des idĂ©es d’investissements, et des dossiers spĂ©ciaux pour approfondir les sujets qui vous intĂ©ressent.

Pour vous inscrire c’est ici 👇


Rejoindre le Fortress Club ✅


Bonjour tout le monde :)

Aujourd’hui, nous allons voir ensemble “Comment” investir en Bourse. Il y a certes les aspects techniques et pratiques, mais il y a aussi les aspects fiscaux et les frais de gestion auxquels il faut faire attention.

Nous allons voir les diffĂ©rents types d’ordre que vous pouvez utiliser pour acheter des actions en bourse. Nous allons voir quels sont les meilleurs endroits pour ouvrir votre PEA et votre compte titre, et enfin, quelles sont les ressources gratuites qui peuvent vous ĂȘtre utiles.

Dans la prochaine Ă©dition de Fortress #3 “Faire ses premiers pas en bourse” nous commencerons Ă  parler des principales rĂšgles Ă  respecter, des bonnes pratiques et des erreurs Ă  Ă©viter pour investir sereinement en Bourse.

Et samedi, Nous parlerons dans la premiĂšre Newsletter Fortress hebdomadaire du contexte actuel, des opportunitĂ©s qui s’en dĂ©gagent, et des secteurs Ă  Ă©viter.

Assez de teasing :) passons au concret —


1/ Quels outils ? Pour quels usages ?

Pour investir directement en Bourse il y a principalement 3 supports, le Compte Titre, le PEA (Plan d'Ă©pargne en actions) et l’Assurance Vie.


Le Compte Titre, c’est quoi ?

Le compte titre c’est un compte bancaire qui permet de dĂ©tenir des titres et des valeurs mobiliĂšres (i des actions, des obligations, en d’autres termes, tout ce qui peut s’acheter et se vendre en bourse).

Avec un compte titre, vous pouvez acheter en thĂ©orie tout ce que vous voulez, dans tous les pays du monde (sauf peut-ĂȘtre en CorĂ©e du nord
? đŸ€·â€â™‚ïž).

Dans la pratique, votre courtier vous donne accÚs à certains marchés (souvent la plupart des grandes places financiÚres dans le monde).

Généralement, un compte titre est rattaché à un compte courant espÚces (un compte courant spécifique) afin de conserver des liquidités non investies ou de recevoir des dividendes.

Si vous dĂ©cidez de mettre 500 € en bourse en utilisant un compte titre, les actions que vous aurez achetĂ© seront sur votre compte titre, et les liquiditĂ©s qu’il vous reste seront sur votre compte espĂšce.

Autre point important, le compte titre ne possùde pas de plafond. Vous pouvez mettre dessus 100 € ou 1 000 000 €, ça ne change strictement rien.

Sur un compte titre, le capital n’est pas bloquĂ©. Vous pouvez vendre et retirer votre argent Ă  tout moment.

Vous pouvez ouvrir un compte titre dans une banque classique ou auprĂšs d'un courtier. 

Un courtier c’est quoi ? C’est une entreprise spĂ©cialisĂ©e dans les investissements en bourse. Pour les particuliers, c’est souvent un endroit plus avantageux que les banques pour gĂ©rer un compte titre.

Dernier point, Une personne peut ouvrir plusieurs comptes titres dans des Ă©tablissements diffĂ©rents et ils peuvent ĂȘtre dĂ©tenus dans un compte joint ou individuel.


En termes de fiscalité ça donne quoi ?

Les produits (dividendes, coupons, plus-values que vous faites en revendant vos investissements) du compte titres sont soumis Ă  un prĂ©lĂšvement forfaitaire unique (PFU) au taux de 30 % qui se dĂ©compose ainsi :

  • 12,80 % au titre de l’impĂŽt sur le revenu (IR)

  • 17,20 % au titre des prĂ©lĂšvements sociaux.

Les contribuables pour lesquels l’option restera plus avantageuse, pourront choisir l’imposition au barĂšme progressif de l’IR dans le cadre de la dĂ©claration de revenus. Cette option devra porter sur l’ensemble des revenus ou gains visĂ©s par le prĂ©lĂšvement forfaitaire unique.
Les prélÚvements sociaux resteront retenus à la source au taux de 17,20 %.

Pour les dividendes, l’option pour l’imposition au barĂšme progressif s’accompagne du maintien de l’abattement de 40 %, le dispositif Ă©tant supprimĂ© en cas d’application du PFU.

Ce qu’il faut retenir : Tout ce que vous gagnez sur votre Compte Titre est imposĂ© Ă  30 % maximum (moins si votre taux d’imposition le permet). Chaque annĂ©e, il faut dĂ©clarer vos gains, et payer ces 30% d’impĂŽt.


Le PEA, c’est quoi ?

Le PEA (Plan d'Ă©pargne en actions) est un compte titre avec un avantage fiscal, mais avec des contraintes.

Comme le Compte Titre, un PEA est rattaché à un compte espÚce afin de conserver vos liquidités non investies ou de recevoir des dividendes.

Sur le PEA, les sommes que vous pouvez verser sont plafonnĂ©es. Vous ne pouvez pas verser plus de 150 000 € sur votre PEA.

Dans un PEA, vous ne pouvez pas acheter tout ce que vous voulez comme dans un compte titre.

Vous pouvez seulement acheter des actions émises par des sociétés dont le siÚge est situé en Europe, en NorvÚge ou en Islande. Vous pouvez aussi acheter des OPCVMs ou des ETFs, à condition qu'ils soient composés à 75 % d'actions émises en Europe.

Un OPCVM c’est quoi ? OPCVM signifie Organisme de Placement Collectif en Valeurs MobiliĂšres. Il s'agit de fonds d'investissement qui permettent de gĂ©rer des portefeuilles (d'actions, d'obligations etc.) pour le compte de particuliers ou de professionnels. Vous pouvez acheter des parts d'un OPCVM, et vos parts augmenteront ou baisseront selon la performance du portefeuille que dĂ©tient l'OPCVM. Un OPCVM est gĂ©nĂ©ralement gĂ©rĂ© par un investisseur professionnel qui va faire des choix d'investissement pour maximiser la performance du fonds.
Un ETF (appelĂ© aussi Tracker) c’est quoi ? Un ETF (Exchange Traded Fund) est un fonds d’investissement destinĂ© Ă  rĂ©pliquer fidĂšlement les variations d’un indice (par exemple le CAC40), Ă  la hausse comme Ă  la baisse. C’est un fonds d’investissement passif car le gĂ©rant n’a pas Ă  faire de choix d’investissement, il se contente de rĂ©pliquer au mieux l’indice qu’il cible. L'objectif du gĂ©rant de ce fonds est de faire la mĂȘme performance que son indice.
Un indice c’est quoi ? Un indice boursier est un groupe d’actions utilisĂ© pour Ă©valuer un secteur, une Bourse ou une Ă©conomie. Par exemple, le CAC40 reprĂ©sente les 40 entreprises françaises les plus importantes en termes de capitalisations boursiĂšres.

PEA : Fiscalité avantageuse = contraintes ?

Le PEA permet de bĂ©nĂ©ficier d'exonĂ©ration d'impĂŽt sur les dividendes et les plus-values.

Cependant, il faut laisser l’argent sur le PEA au moins 5 ans pour profiter de cet avantage.

  • FiscalitĂ© du PEA avant 5 ans

Si vous clĂŽturez votre PEA avant qu’il ait fĂȘtĂ© son 5e anniversaire, la totalitĂ© des gains rĂ©alisĂ©s seront soumis Ă  l’impĂŽt et aux cotisations sociales, par prĂ©lĂšvement de la flat tax Ă  30 %.

Certaines situations permettent nĂ©anmoins d’échapper Ă  cette fiscalitĂ© : dĂ©cĂšs du titulaire, rattachement Ă  un autre foyer fiscal possĂ©dant dĂ©jĂ  des PEA, crĂ©ation ou reprise d’une entreprise dans les 3 mois suivant la clĂŽture du PEA.

Ce qu’il faut retenir : si vous clĂŽturez votre PEA avant 5 ans, vous serez soumis Ă  la mĂȘme fiscalitĂ© que celle d’un Compte Titre. De ce fait, investir via un PEA incite Ă  investir sur le long terme, pour profiter de l’avantage fiscal.

  • FiscalitĂ© du PEA aprĂšs 5 ans

DĂšs ses 5 ans, les plus-values rĂ©alisĂ©es sur le PEA ne sont plus imposables et subiront seulement les prĂ©lĂšvements sociaux (17,20 %).

Par ailleurs, aprĂšs 5 ans vous pouvez continuer Ă  faire vivre le PEA et effectuer des versements complĂ©mentaires, Faire des retraits partiels. Seule la part des plus-values comprise dans le retrait sera soumise aux prĂ©lĂšvements sociaux. Faire un retrait total et clĂŽturer ainsi le PEA. La plus-value sera soumise aux prĂ©lĂšvements sociaux. Demander Ă  transformer le capital atteint en une rente viagĂšre. La rente issue du PEA est dĂ©fiscalisĂ©e et ne sera soumise qu’aux prĂ©lĂšvements sociaux au taux en vigueur.

Ce qu’il faut retenir : si vous clĂŽturez votre PEA aprĂšs 5 ans, vous Ă©conomisez 12,80 % d’impĂŽts. Vous allez payer 17,20 % d’impĂŽts vs 30 % avant 5 ans.


À surveiller : les frais de gestion

Les frais de gestion sont tous les frais que vous allez payer en utilisant un compte titre ou un PEA. Les principaux frais sont liĂ©s aux frais de transactions. À chaque fois que vous allez acheter, par exemple des actions, vous allez payer des frais de transaction.

Tout l’enjeu est de trouver des courtiers ou des banques qui offrent le meilleur service (simple et efficace) au meilleur prix (avec les frais de transaction les plus bas).

⚠ Attention, chez les banques classiques, il peut exister de nombreux frais cachĂ©s (droit de garde etc.). C’est pour cela qu’il faut, dans la mesure du possible, les Ă©viter.

Les courtiers ou les banques modernes qui offrent les meilleurs services sont souvent celles qui offrent la grille tarifaire la plus simple. (Souvent que des frais de transaction et aucuns frais cachés).

Dans le paragraphe 3/ vous trouverez mes recommandations sur les meilleures banques ou courtiers chez qui ouvrir votre PEA et votre Compte Titre.


En rĂ©sumĂ© —

(Sources Tacotax)


L’Assurance Vie, c’est quoi ?

ps: L’assurance vie fera l’objet d’un dossier spĂ©cial pour explorer les nombreuses possibilitĂ©s que ce type de contrat offre. Voici une prĂ©sentation rĂ©sumĂ©e :) —

L’assurance vue est un produit d’épargne Ă  moyen et long terme. L’assurance vie sert Ă  Ă©pargner et faire fructifier son capital, pour soi-mĂȘme ou ses proches. À la fin du contrat vous (ou, Ă  votre dĂ©cĂšs, le ou les bĂ©nĂ©ficiaires que vous avez dĂ©signĂ©s) toucherez les sommes investies augmentĂ©es des gains Ă©ventuels et diminuĂ©es des frais.

Une fois votre assurance vie ouverte vous pouvez rĂ©aliser des versements rĂ©guliers ou non, vous ĂȘtes libre de gĂ©rer votre contrat comme bon vous semble. Vous n’avez pas de limite de montants. Par ailleurs, vous avez la possibilitĂ© de clĂŽturer votre assurance vie Ă  tout moment mĂȘme s’il est souvent conseillĂ© de conserver votre contrat pendant au moins 8 ans.

Il existe 2 types de contrat en Assurance Vie, le Monosupport et le Multisupport.

Un contrat d’assurance vie Monosupport est investi à 100% dans un fonds euro. Ce genre de contrat n’existe plus.

Tandis qu’un contrat d’assurance vie Multisupport peut ĂȘtre investi Ă  la fois dans des fonds euros, mais aussi dans des unitĂ©s de comptes (UC).

Le fonds euro c’est quoi ? Le fonds euros est un support financier d'un contrat d'assurance-vie sur lequel est investi le capital apportĂ© par l’assurĂ©. Il prĂ©sente l’avantage de garantir le capital dĂ©posĂ© et permet la capitalisation des intĂ©rĂȘts acquis annuellement par le mĂ©canisme dit de "l’effet de cliquet". Un fonds euro est majoritairement investi sur des emprunts d’État (obligations dites “souveraines”) et des obligations d’entreprises (dites “corporate”). Le reste (20 Ă  40 % selon les fonds) Ă©tant investi en actions, immobilier ou produits dĂ©rivĂ©s. Cette part plus risquĂ©e est destinĂ©e Ă  booster le rendement. En 2020, le rendement moyen de ces fonds euros, toutes compagnies confondues, est de 1 Ă  1,10 %, nets de frais de gestion. Voilà qui reste encore deux fois plus élevé que celui des autres produits à capital garanti (livret A et PEL, notamment) qui ont des taux d'intĂ©rĂȘt fixĂ©s Ă  0,50 %.
Les unitĂ©s de comptes c’est quoi ? L’unitĂ© de compte est le nom donnĂ© aux diffĂ©rents supports d’investissement utilisĂ©s dans un contrat d’assurance-vie “multisupport”. Contrairement au fonds en euros qui en constitue l’autre volet, le capital est libellĂ© en parts dont la valeur fluctue en fonction des marchĂ©s boursiers. C’est souvent cette partie qui permet de booster la rentabilitĂ© globale d’un contrat d’assurance vie.

Les unitĂ©s de comptes permettent d’ajouter des supports de nature trĂšs diffĂ©rente. Ainsi, les unitĂ©s de compte choisies peuvent ĂȘtre rĂ©parties sur des parts ou des actions de sociĂ©tĂ©s cotĂ©es en Bourse (actions), d'obligations souveraines (d'Ă©tats) ou corporate (d'entreprises), de patrimoine immobilier (SCPI, SCI), de valeurs mobiliĂšres (OPCVM) ou des ETFs.

GĂ©nĂ©ralement, plus votre gestion est prudente plus vous aurez en proportion du fonds euro, et inversement, plus vous recherchez la rentabilitĂ©, et plus vous aurez en proportion d’unitĂ©s de compte.

Si vous souscrivez Ă  un contrat d’assurance vie en 2020, la fiscalitĂ© est la suivante. —

À qui s’adresse l’assurance vie ? Ce type de placement s’adresse principalement :

  • aux profils prudents (cf notre dernier article #1 Combien investir ?)

  • aux personnes qui souhaitent avoir une poche sĂ©curisĂ©e dans leurs placements (par exemple les profils Ă©quilibrĂ©s ou dynamiques), mais cependant avec une meilleure rentabilitĂ© que les livrets sĂ©curisĂ©s (livret A etc)

  • aux personnes qui sont prĂȘtes Ă  conserver ces contrats plus de 8 ans (pour profiter de la fiscalitĂ©)

  • aux personnes qui veulent prĂ©parer leur retraite

Ce qu’il faut retenir : L’Assurance vie peut ĂȘtre une maniĂšre d’investir en Bourse. Ce support est cependant davantage conçu pour ĂȘtre un placement prudent de long terme.


Ma recommandation ✅

Comme vous l’avez compris, le Compte Titre et le PEA sont les 2 supports Ă  privilĂ©gier pour investir en Bourse.

Le Compte Titre est plus flexible que le PEA, mais le PEA a un avantage fiscal.

Mon conseil et d’avoir un Compte Titre et un PEA, car ces deux outils sont complĂ©mentaires.


Sur le PEA, vous pouvez avoir tous les OPCVMs ou les actions que vous voulez détenir à moyen / long terme.

Le principal avantage du PEA est l’absence de frottement fiscal. On ne paye en effet pas d’impît aprùs chaque achat revente, ou sur les dividendes, ce qui permet de renforcer l’effet boule de neige !

 (dit aussi intĂ©rĂȘts composĂ©s) ? En termes de placements, l’effet boule de neige consiste Ă  rĂ©investir systĂ©matiquement les bĂ©nĂ©fices, intĂ©rĂȘts ou dividendes que vous percevez. De ce fait, ces sommes vont s’ajouter aux sommes que vous avez dĂ©jĂ  investies, et vont au fil du temps, faire croĂźtre de maniĂšre exponentielle, votre patrimoine financier.

Prenons un exemple. Si vous pouvez Ă©pargner 1000 € par an sur un livret qui rapporte 10 % par an, et que vous choisissez de prendre chaque annĂ©e, les intĂ©rĂȘts pour vous faire plaisir. Au bout de 20 ans vous aurez sur votre livret 20 000 €, et vous aurez retirĂ© de ce livret au fil des ans 21 000 € (soit 41 000 € au total). En revanche, si vous aviez laissĂ© les intĂ©rĂȘts sur votre livret, vous auriez au bout de 20 ans 62 446 €, soit 21 446 € de plus. C’est l’effet boule de neige. Plus vous commencez tĂŽt, mieux c’est.


Sur le Compte Titre, vous pouvez avoir tout ce que vous ne pouvez pas acheter via le PEA. Par exemple des actions américaines, des ETFs sur les bourses asiatiques etc etc.

Si vous ne souhaitez ouvrir qu’une seule chose pour commencer, ouvrez un PEA. C’est largement suffisant pour dĂ©buter.

Dans l’assurance vie, vous pouvez “mettre un peu Bourse” dans votre contrat, mais ce placement doit rester quelque chose de sĂ©curisĂ©, sur lequel vous devez faire des choix de placement moins risquĂ©s.


2/ Les diffĂ©rents types d’ordres en bourse

Pour commencer, un ordre en bourse c’est quoi ?

Un ordre en bourse, c’est passer une commande pour acheter des actions en bourse.

Il existe principalement 4 types d’ordres :

  • L’ordre au marchĂ© (dit aussi “au meilleur prix”)

Un ordre au marchĂ© est exĂ©cutĂ© au cours actuel du marchĂ©, quel qu’il soit. Ce type d’ordre est prioritaire sur tous les autres.

Exemple : vous souhaitez acheter 1000 actions SANOFI au cours du marchĂ©. Actuellement, dans le carnet d’ordres, le cours d’achat est Ă  10,00€ pour 800 unitĂ©s puis 10,10€ pour 1000 unitĂ©s. Ainsi, vous recevrez 800 unitĂ©s Ă  10,00€ et 200 unitĂ©s Ă  10,10€.

Le carnet d’ordres c’est quoi ? Le carnet d'ordres rĂ©capitule, Ă  un instant donnĂ©, l'Ă©tat de l'offre et de la demande sur chaque valeur cotĂ©e. Les ordres d'achat et de vente rĂ©pertoriĂ©s dans le carnet d'ordres sont en attente d'exĂ©cution. DĂšs qu'ils sont exĂ©cutĂ©s, ils sortent du carnet d'ordres.

  • L’ordre Ă  cours limitĂ©

Un ordre Ă  cours limitĂ© permet d’indiquer une limite de prix. Votre ordre sera exĂ©cutĂ© en fonction des volumes proposĂ©s Ă  ce prix selon la rĂšgle du ‘’premier arrivĂ©, premier servi’’.

Exemple : Vous placez un ordre d’achat de 100 actions SANOFI avec un prix limite de 9,50€. Si le cours actuel est de 10,00 €, votre ordre ne s’exĂ©cute pas, il est “en attente”. DĂšs lors que le cours sera infĂ©rieur ou Ă©gal Ă  9,50€, vous obtiendrez l’exĂ©cution de votre ordre en fonction des volumes disponibles dans le carnet d’ordres.

Ce qu’il faut retenir : Passer un ordre avec un cours limitĂ© permet de s’assurer de ne pas payer un prix trop Ă©loignĂ© du cours actuel. Dans le cas d’un ordre Ă  l’achat, vous ne paierez pas plus cher que la limite que vous avez fixĂ©e.

  • L’ordre Stop-loss (dit a seuil de dĂ©clenchement)

Un ordre stop-loss s’utilise gĂ©nĂ©ralement Ă  la vente. Cet ordre est utilisĂ© pour se prĂ©munir contre une baisse du cours. Il permet Ă  l’investisseur de fixer un seuil de prix Ă  partir duquel un ordre de vente au marchĂ© sera dĂ©clenchĂ©.

Exemple : vous dĂ©tenez 1000 unitĂ©s cotant 10€. Vous anticipez une baisse du cours et souhaitez protĂ©ger votre position. Vous placez un ordre de vente stop-loss Ă  9,50€ pour les 1000 unitĂ©s dĂ©tenues. Une fois que le cours de vente aura atteint 9,50€, votre ordre de vente sera exĂ©cutĂ© dans les conditions d’un ordre au marchĂ©.

  • L’ordre Stop-limite (dit Ă  plage de dĂ©clenchement)

Un ordre stop-limite est le plus souvent utilisĂ© pour anticiper une baisse du cours. Il permet Ă  l’investisseur de fixer un prix stop Ă  partir duquel un ordre limite est transmis au marchĂ©.

Exemple : votre position est valorisĂ©e Ă  14€ par titre. Vous anticipez une forte baisse du cours. Vous placez un ordre en dĂ©terminant un topless Ă  12,6€ et une limite Ă  12€. Cela signifie que si le cours atteint 12,6€, un ordre de vente avec une limite Ă  12€ sera transmis au marchĂ©.

Ce qu’il faut retenir : L’ordre Stop-limite et l’ordre Stop-loss fonctionnent de la mĂȘme maniĂšre, Ă  la diffĂ©rence que l’ordre Stop-limite dĂ©clenche un ordre Ă  cours limitĂ© alors que l’ordre Stop-loss dĂ©clenche un ordre au marchĂ©.


Ma recommandation ✅

Je vous conseille d’utiliser tout le temps l’ordre Ă  cours limitĂ©, pourquoi ? —

Car ça vous permet de savoir précisément à quel prix vous allez acheter une action.

Avec l’ordre au marchĂ©, vous pouvez avoir de mauvaises surprises, surtout dans le contexte actuel oĂč les variations peuvent ĂȘtre importantes en quelques minutes.

Les ordres Stop-loss et Stop-limite ne sont Ă  utiliser que dans des cas prĂ©cis que nous verrons dans le futur. Pour dĂ©buter, il vaut mieux surveiller un peu ses investissements et utiliser l’ordre Ă  cours limitĂ©.

Fini la thĂ©orie, place au concret ? :) —


3/ Chez qui ouvrir votre Compte Titre et votre PEA ?

Comme je l’ai expliquĂ© prĂ©cĂ©demment, l’important c’est de choisir un courtier ou une banque fiable, avec une interface simple, et qui est compĂ©titive en termes de frais de transaction.


Pour le Compte Titre, c’est sans conteste DEGIRO.

DEGIRO est un courtier en ligne qui a lancé ses services aux particuliers en 2013 aux Pays-Bas et est actuellement actif dans 18 pays en Europe. Je suis personnellement chez eux depuis 2014 et je ne peux que recommander ce service.

Les points positifs :

  • Le site et l’application sont plutĂŽt simples d’utilisation (en plus, l’application vient de se refaire une beautĂ©)

  • DEGIRO offre les frais de transaction les plus bas du marchĂ©. Par exemple pour acheter 100€ d’action TOTAL vous paierez 0,04 cts € 😎 (tous les tarifs vs la concurrence sur ce lien)

  • Vous pouvez investir via DEGIRO dans la plupart des bourses mondiales. Ils ont par ailleurs accĂšs Ă  un grand choix d’ETFs, d’OPCVMs et de produits dĂ©rivĂ©s.

Les points négatifs :

  • L’interface pourrait ĂȘtre plus design

  • Il n’y a aucune information financiĂšre sur les entreprises, mais ce n’est pas grave on peut les trouver gratuitement ailleurs 😉

Ce qu’il faut retenir : DEGIRO est la meilleure plateforme pour gĂ©rer son compte titre. Ce qu’on lui demande, c’est d’ĂȘtre efficace et pas cher, ce que fait parfaitement DEGIRO. L’application mobile est top et on a quasiment jamais besoin de se connecter sur le site classique.

Voici un lien de parrainage (on gagne 20€ chacun) 👇

Ouvrir un Compte Chez DEGIRO


Pour le Compte Titre, j’utilise aussi Revolut.

Revolut c’est une nĂ©o banque anglaise (entiĂšrement mobile et en ligne) qui est surtout connue pour offrir un compte bancaire et une carte de dĂ©bit qui permet de payer sans frais partout dans le monde (ie vous ne payez plus de frais de change ou de frais de transaction Ă  l’étranger). Bref, toute personne qui voyage un peu, se doit d’avoir une carte Revolut
 D’autant que l’offre de base (l’offre Standard) coĂ»te 0 €.

RĂ©cemment, Revolut a ouvert une fonctionnalitĂ© “trading”, que tout utilisateur Standard peut utiliser. Cette fonctionnalitĂ© permet d’acheter “sans frais” des actions.

L’achat d’actions est gratuit dans la limite instaurĂ©e par Revolut :

  • 100 trades gratuits par mois pour les clients Revolut Metal (13.99€ par mois)

  • 8 trades gratuits par mois pour les clients Revolut Premium (7.99€ par mois)

  • 3 trades gratuits par mois pour les clients Revolut Standard (0€ par mois)

Si vous dĂ©passez ces fourchettes, vous payerez 1ÂŁ (Livre Sterling) l’ordre.

Les points positifs :

  • L’interface est ultra-simple d’utilisation (encore plus simple que Degiro)

  • Sans commission dans la limite de 3 ordres par mois c’est parfait pour commencer en bourse

  • Vous pouvez acheter des fractions d’actions

Les points négatifs :

  • Le seul gros bĂ©mol, c’est qu’on ne peut acheter pour le moment que des actions amĂ©ricaines (seules les plus grosses entreprises amĂ©ricaines)

Ce qu’il faut retenir : Revolut est donc une bonne plateforme pour ceux qui veulent s’essayer Ă  la bourse sur les valeurs amĂ©ricaines. Cependant, elle est encore loin de concurrencer DEGIRO, notamment car l’offre de choses qu’on peut acheter est limitĂ©e.

Voici un lien de parrainage (on gagne 10€ chacun, vous pourrez ainsi acheter 1/300e d’une action Amazon 😎 ) 👇

Ouvrir un compte chez Revolut


Pour le PEA, plusieurs possibilités.

A titre personnel, j’ai testĂ© Binck et Fortuneo et je ne peux que recommander ces 2 Ă©tablissements. J’ai aussi eu de bons Ă©chos sur Bourse Direct.

Pour le moment, il n’existe pas d’équivalent de DEGIRO pour le PEA. Ces 3 Ă©tablissements sont relativement similaires en termes de frais. Les frais de transactions de base sont autour des 2 €.

La diffĂ©rence entre ces 3 Ă©tablissements se fait selon moi sur la simplicitĂ© de crĂ©ation du compte et l’interface proposĂ©e.

Selon mon humble expérience, Binck et Bourse Direct font la différence sur ces deux points par rapport à Fortuneo.

Au niveau de l’inscription, Binck et Bourse direct ne demandent pas de dĂ©pĂŽt minimum important Ă  l’ouverture (juste 1€, vs 100 € chez Fortuneo), et le processus d’ouverture est assez simple (Fortuneo est plus sĂ©lectif).

Au niveau des interfaces Binck et Bourse direct offrent tous les 2 l’accùs à la plateforme ProRealTime, qui est assez bien faite. (C’est une plateforme qui vous permet de voir tous les cours de Bourse à la seconde prùs, moi je ne m’en sers pas)

Ces deux courtiers ont Ă©galement des applications mobiles qui font le travail.

En rĂ©sumĂ©, si vous souhaitez ouvrir un PEA en 2020, je vous conseille de vous tourner vers Binck et Bourse Direct qui font le job. Si vous ĂȘtes dĂ©jĂ  chez Fortuneo, ouvrez un PEA chez eux, c’est trĂšs bien aussi.

(Je n’ai pas de lien de parrainage Ă  vous proposer pour ces deux Ă©tablissements)

Ouvrir un compte chez Binck

Ouvrir un compte chez Bourse Direct


4/ Les ressources gratuites qui peuvent vous ĂȘtre utiles.


Yahoo Finance

Sur Mobile, j’utilise l’application Yahoo Finance. C’est selon moi l’application qui offre les plus beaux graphiques (sur un 1 an, 10 ans etc.).

Vous pouvez gratuitement crĂ©er une liste de valeurs favorites (toutes les valeurs dans le monde sont disponibles). Vous pouvez aussi recrĂ©er votre portefeuille. Par ailleurs, sur les valeurs amĂ©ricaines vous avez les cours de prĂ©-ouverture (vous pouvez savoir quel va ĂȘtre la tendance).

Je m’en sers Ă  titre personnel pour surveiller l’évolution des cours de Bourse des entreprises qui m’intĂ©ressent. L’application tourne super bien.


Zonebourse

Zonebourse est un site français gratuit qui offre de nombreuses informations sur les entreprises cotĂ©es en Bourse. C’est pour moi la meilleure source d’information financiĂšre gratuite en français. Toutes les informations sur la valorisation, les bĂ©nĂ©fices etc. vous pouvez facilement les trouver ici.


Pour conclure

J’espĂšre que ce (long) article vous aura aidĂ© Ă  mieux comprendre les diffĂ©rents supports qui peuvent vous permettre de vous lancer en bourse.

Tout ce que j’ai Ă©crit dans cet article reflĂšte mon expĂ©rience personnelle et je suis Ă  l’écoute de vos remarques ou de vos expĂ©riences personnelles ! :)

Si vous avez la moindre question/suggestion, n’hĂ©sitez pas Ă  m’écrire Ă 

mathieu@fortress-newsletter.com

Je vous répondrai avec grand plaisir :)

On se retrouve dans la prochaine newsletter “#3 Faire ses premiers pas en bourse” 😉

Mathieu


Si vous avez aimĂ© cet article, pensez Ă  cliquer sur le petit cƓur (sous le titre), ça m’encourage Ă©normĂ©ment !


Bonus : voici mon onglet Finance sur mon smartphone —


Et n’oubliez pas
 Soyez conscient(e) des risques.

Tous les investissements (en bourse ou ailleurs) comportent des risques de perte en capital. Plus un investissement peut rapporter, plus il est risquĂ©. N’investissez que l’argent dont vous n’avez pas besoin. Les informations prĂ©sentĂ©es dans notre newsletter ou sur notre site vous sont communiquĂ©es Ă  titre purement informatif et ne constituent ni un conseil d’investissement, ni une offre de vente, ni une sollicitation d’achat. Cette newsletter est faite pour ceux qui souhaitent se lancer dans le monde de l’investissement. Il est primordial de toujours rĂ©flĂ©chir avant d’agir dans ce domaine.